top of page

Marche de vie 2023 - Se lever face à l'antisémitisme

Dernière mise à jour : 19 avr.

Il y a 80 ans une partie de la population juive se soulevait contre l’oppression nazie dans le ghetto de Varsovie. Entre le 19 avril et le 16 mai 1943, elle lutta avec courage et détermination avant de finalement capituler sous la puissance militaire allemande. En commémoration de cet événement, le premier jour du soulèvement a officiellement été choisi par le gouvernement Israélien* pour être


"Le jour de la commémoration des héros et des victimes de la Shoah".


Le peuple juif a pris cette responsabilité de la mémoire pour que de telles événements n’arrivent plus. Qu'en est-il de nous, les non-juifs? La Shoah est une conséquence directe de nos prédécesseurs qui ont justifié l’indicible. Les horreurs commises sont la résultante de traditions, de cultures, d’idéologies antisémites véhiculées pendant des siècles par des hommes et des femmes ordinaires qui se sont laissés séduire faute de vérité. Force est de constater que les discours sur le peuple juif et particulièrement sur la nation d’Israël sont trop souvent déformés et conduisent à justifier le dénigrement, la haine, le meurtre. Allons-nous prendre notre responsabilité au côté du peuple juif pour faire aussi acte de mémoire et appeler ce qui s'est passé ?


Serez-vous présents pour vous lever face à l’antisémitisme ?


Depuis 16 ans le mouvement Marche de Vie mobilise des dizaines de milliers de personnes dans le monde pendant la période de Yom Hashoah en les invitant à se manifester dans les

rues avec le message « Se souvenir – Se réconcilier – Prendre position», et cela face à toute forme d’antisémitisme et particulièrement sa forme moderne, l’antisionisme.


Bien que la commémoration des héros et des victimes de la Shoah soit célébrée depuis décembre 1949, le gouvernement d’Israël (Knesset) décida en 1951 de choisir le 27 Nissan du calendrier hébraïque (18 avril cette année) comme jour officiel de cette commémoration.




Flye2023
.pdf
Download PDF • 570KB

167 vues0 commentaire
bottom of page